Sélectionner une page

Aujourd’hui nous allons voir ce que sont les différents types d’erreurs 500 que nous sommes amenés à rencontrer lors de mise à jour de nos sites. Je vais vous parler des plus fréquentes, il en existe d’autres mais qui sont extrêmement rares et qui par conséquence n’ont que peu d’intérêt.

Erreur 500

Elle est classique, vous mettez à jour votre site et … c’est la page blanche! Pour bien comprendre, une erreur 500 s’affiche lorsque le code source de votre site internet est mal interprété par le serveur, celui ne peut pas afficher correctement la page demandé.

Si vous êtes sur du WordPress ou du Prestashop, cela peut être dû à plusieurs facteurs :

  • Une extension non compatible avec la nouvelle version de votre CMS
  • Une configuration de l’hébergement (version de PHP, configuration de l’environnement) qui n’et pas compatible
  • Un fichier .htaccess qui contient des règles de ré-écritures incorrectes ou mal formaté, dû à une modification de votre part ou de la mise à jour d’une extension de sécurité
  • Une extension de cache qui n’apprécie pas les autres mises à jour effectuée
  • Un thème dont la mise à jour à généré cette erreur

Vous l’aurez compris, c’est toujours suite à une modification directe (modification manuelle du code source) ou indirecte (mise à jour de CMS/extensions/thèmes.

Erreur 502 Bad Gateway

Le serveur ne peut pas nous retourner la requête demandée. Cette erreur est à résoudre coté serveur, plusieurs raisons peuvent justifier ce cas :

  • Erreur de protocole, le réseau n’arrive pas à router notre demande
  • Erreur de code, dans certains cas
  • Erreur de serveur, lorsqu’il rencontre un dysfonctionnement
  • Erreur de configuration du moteur utilisé (Apache, Nginx)
  • Surcharge du serveur, il ne peut transmettre toutes les requêtes demandées

Dans ce genre de situation, faire appel à un professionnel tombe sous le sens. Il pourra se rapprocher de votre hébergeur ou se connecter à votre serveur puis diagnostiquer l’origine de cette panne.

Erreur 503 Backend Unavailable

Ce genre d’erreur est relativement fréquente et surtout à 90% éphémère.

En effet, une erreur 503 indique une indisponibilité temporaire du serveur pour vous remettre une requête. Là encore, plusieurs raisons peuvent en être à l’origine :

  • Une maintenance en cours coté serveur
  • Un pic de trafic soudainement élevé
  • Un code source mal optimisé, générant selon certains cas de figure énormément de requêtes HTTP

Dans ce genre de cas, si vous constatez àprès 30 minutes que le problème persiste, prenez contact avec votre hébergeur ou votre webmaster pour savoir si cela est dû à un incident coté serveur ou au niveau du code de votre site.

Erreur 504 Gateway Timeout

Les erreurs 504 sont plus délicates. Le délai d’exécution d’une requête PHP est dépassé, en général elles démontrent deux choses :

  • Soit votre hébergement n’est pas du tout adapté aux besoins en ressources de votre site
  • Soit il y a un réel problème d’optimisation du code source de votre site

Les vérifications qui s’imposent sont simples :

  • Vérifier le délai du timeout prévu par le serveur via le phpinfo (en général on est sur du 300 secondes, mais les vieilles configurations peuvent s’arrêter à 180 secondes)
  • Analyser les logs web, très utiles pour comprendre l’origine d’un dysfonctionnement
  • Pensez à désactiver tout cache (extension ou CDN) qui peuvent parfois générer des erreurs 504
  • Contactez un professionnel pour s’assurer que votre offre d’hébergement est bien adaptée

J’espère que ce petit guide vous permettra de comprendre un peu mieux ce qu’il se passe lorsque vous faites fasse à ce genre d’erreurs qui arrivent subitement.

Le mieux reste encore d’avoir une sauvegarde régulière de son site et de sa base de données. Il est alors possible de restaurer son site pour d’abord le remettre en ligne le plus rapidement possible, puis ensuite analyser l’origine de cette panne pour éviter qu’elle ne se reproduise.

Conseils très importants

  • Effectuez les mises à jour de vos extensions et CMS dès que possible, n’attendez pas d’avoir 3 ou 4 mise à jours de retard
  • Assurez-vous avant de faire vos mises à jour que vos extensions soient bien compatibles avec la version de votre CMS
  • Faites des sauvegardes régulières, ou laissez-nous nous en charger

Sachez que nous sommes immédiatement disponible si vous avez besoin d’une intervention sur votre site pour corriger ce type d’erreur, notre souhait étant de limiter au maximum l’interruption de services que vous rencontrez.